Qu’est-ce que le sceau de Dieu et comment le recevoir?

“Puis il cria d’une voix forte a mes oreilles: Approchez, vous qui devez châtier la ville, chacun son instrument de destruction a la main!…
” Et il appela l’homme vetu de lin, et portant une écritoire a la ceinture. L’Eternel lui dit: Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent a cause de toutes les abominations qui s’y commettent. Et, a mes oreilles, il dit aux autres: Passez apres lui dans la ville, et frappez; que votre oil soit sans pitié, et n’ayez point de miséricorde! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque; et commencez par mon sanctuaire. Ils commencerent par les anciens qui étaient devant la maison.” Ezéchiel 9:1-6.
Jésus va bientôt quitter le lieu tres saint du sanctuaire céleste pour revetir ses habits de vengeance et répandre sa colere sur ceux qui ne se sont pas conformés a la lumiere que Dieu leur a donnée. “Parce qu’une sentence contre les mauvaises actions ne s’exécute pas promptement, le cour des fils de l’homme se remplit en eux du désir de faire le mal.” Ecclésiaste 8:11. Au lieu d’etre touchés par la patience inlassable que le Seigneur leur témoigne, ceux qui ne le craignent pas et n’ont pas l’amour de la vérité s’endurcissent dans leur mauvaise voie. Mais meme la patience de Dieu a des limites et beaucoup de croyants les dépassent; au-dela, il n’y a plus de grâce; c’est pourquoi Dieu doit intervenir et venger son honneur.


Dieu plaide avec les nations


En parlant des descendants d’Abraham, l’Eternel déclarait: “A la quatrieme génération, ils reviendront ici; car l’iniquité des Amoréens n’est pas encore a son comble.” Genèse 15:16. Bien que cette nation paienne se soit fait remarquer par son idolâtrie et par sa corruption, elle n’avait pourtant pas encore comblé la coupe de ses iniquités. Dieu ne voulait point ordonner son entiere destruction. Les Amoréens devaient voir se manifester la puissance divine d’une façon éclatante afin qu’ils n’aient pas d’excuse a invoquer. Le Créateur compatissant voulait supporter leurs iniquités jusqu’a la quatrieme génération. Si un retour vers le bien n’avait pas lieu, alors ses jugements tomberaient sur eux.
Avec une rigoureuse fidélité, le Dieu infini enregistre toutes les actions des hommes. Dans sa miséricorde, il leur adresse des appels a la repentance, mais lorsque le temps de grâce aura pris fin sa colere éclatera. Il n’y aura plus d’intercession en faveur des humains.
Jetant un coup d’œil à travers les siecles, le prophete aperçut en vision l’époque ou nous vivons. Les nations d’aujourd’hui sont les objets de la grâce comme jamais auparavant; le ciel leur a communiqué ses plus grands bienfaits, mais cela ne fait qu’augmenter en elles l’orgueil, la convoi tise, l’idolâtrie, le mépris de Dieu et l’ingratitude. Et cette basse ingratitude témoigne contre elles. Le compte qu’elles ont avec le Seigneur va etre arreté bientôt.
Mais ce qui me fait trembler, c’est que ceux qui ont reçu le plus de lumiere et de privileges sont contaminés par l’iniquité présente. Subissant l’influence des impies qui les environnent, plusieurs memes de ceux qui croient a la vérité se sont refroidis et se laissent entraîner par le puissant courant du mal. Le mépris général de la véritable piété et de la sainteté conduit ceux qui ne sont pas intimement unis a Dieu a perdre le respect qu’ils avaient pour sa loi. S’ils avaient suivi la lumiere divine et obéi a la vérité de tout leur cour, cette loi sainte leur aurait paru d’autant plus précieuse qu’elle était méprisée et rejetée. La ligne de démarcation entre les observateurs de la loi et le monde devient d’autant plus précise que ce mépris va grandissant. L’amour des préceptes divins augmente chez les uns a mesure que le mépris s’accroît chez les autres.
La crise approche a grands pas, et l’heure de la visitation ne tardera pas a sonner. Bien que Dieu soit lent a punir, il punira pourtant et meme promptement. Ceux qui marchent dans la lumiere verront le signe de ce danger imminent; mais ils ne doivent pas vivre sans s’inquiéter de la ruine toute proche, et croire que le Seigneur protégera son peuple au temps de sa visitation. Loin de la! Le peuple de Dieu devrait sentir que son devoir est de travailler au salut des autres, en comptant fermement sur le secours du ciel. “La priere fervente du juste a une grande efficace.” Jacques 5:16.
Le levain de la piété n’a pas entierement perdu sa vertu. Au moment ou le danger et la dépression auront atteint leur paroxysme dans l’Eglise, le petit nombre de fideles qui se tient dans la lumiere, gémira et pleurera sur les abominations qui se commettent sur la terre. Mais ses supplications s’éleveront spécialement en faveur de l’Eglise parce que ses membres agissent a la maniere du monde.
Les prieres sinceres de ce noyau de fideles ne seront pas vaines. Quand le Seigneur apparaîtra comme un vengeur, il viendra aussi comme le protecteur de tous ceux qui auront conservé la foi dans sa pureté et qui se seront préservés des souillures du monde. C’est en ce temps-la qu’il a promis de venger ses élus qui crient a lui jour et nuit, bien qu’il semble tarder a le faire.
Le commandement est donné: “Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent a cause des abominations qui s’y commettent.” Ezéchiel 9:4. Ceux qui gémissent et se lamentent ainsi avaient proclamé les paroles de vie; ils avaient repris, conseillé, menacé et quelques-uns de ceux qui avaient déshonoré l’Eternel s’étaient repentis et avaient humilié leur cour devant lui. Mais la gloire de Dieu s’était éloignée d’Israël, et bien qu’un grand nombre de croyants aient conservé les formes de la religion, la présence et la puissance de l’Eternel ne se faisaient plus sentir.
Au temps ou la colere du ciel s’exercera, ces humbles et dévoués disciples de Jésus-Christ se distingueront du reste du monde par les angoisses de leur âme exprimées sous forme de lamentations, de larmes, d’avertissements et de censures. Tandis que d’autres s’efforcent de dissimuler le mal et d’excuser le péché et le libertinage qui regnent partout, ceux qui ont du zele pour la gloire de Dieu et pour l’amour des âmes ne se taisent point afin de gagner la faveur de certaines personnes. Ils s’affligent chaque jour des actions et des propos impurs des méchants. Ils sont impuissants a arreter le courant d’iniquités qui déferle partout; aussi sont-ils remplis de douleur et de crainte. Ils s’affligent devant Dieu en voyant la religion bafouée dans les demeures memes de ceux qui avaient eu beaucoup de lumieres; ils se lamentent parce que l’orgueil, l’avarice, l’égoisme et les tromperies de toutes sortes ont envahi l’Eglise. On méprise l’Esprit de Dieu qui fait entendre des reproches tandis que les agents de Satan triomphent. Dieu est déshonoré et la vérité reste sans effet.
Le sceau de Dieu ne sera point apposé sur ceux qui ne s’affligent pas de leur misere spirituelle et qui ne gémissent pas sur le péché des autres. Le Seigneur a donné des ordres a ses messagers, a ceux qui tiennent a la main un instrument de destruction: “Passez apres lui dans la ville, et frappez; que votre oil soit sans pitié, et n’ayez point de miséricorde! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque; et commencez par mon sanctuaire. Ils commencerent par les anciens qui étaient dans la maison.” Ezéchiel 9:5, 6.
Ici, nous remarquons que l’Eglise, le sanctuaire du Seigneur, sera la premiere a éprouver les effets de la colere de Dieu. Les anciens, ceux a qui il a donné une grande lumiere et qui ont pour devoir de veiller sur les intérets spirituels de la communauté, ont trahi leur mission. Ils ont prétendu qu’on ne devrait point s’attendre a voir des miracles et des manifestations signalées de la puissance de Dieu comme au temps de la primitive Eglise. Les temps ont changé, disent-ils. Ces paroles les fortifient dans leur incrédulité et ils disent: “Le Seigneur ne fera ni bien ni mal. Il est trop miséricordieux pour répandre ses jugements sur son peuple.” “Paix et sureté”, tel est le cri que font entendre ceux qui n’éleveront jamais plus la voix comme une trompette pour déclarer au peuple de Dieu ses péchés et a Israël ses iniquités. Ces “chiens muets qui ne peuvent aboyer”, sont ceux sur lesquels fondra la juste vengeance d’un Dieu offensé. Hommes, femmes, jeunes gens, jeunes filles et enfants périront tous ensemble.


Le pire des péchés


Les abominations qui ont fait gémir et soupirer les fideles étaient celles que tout le monde pouvait voir; mais c’était loin d’etre les pires; les péchés qui avaient provoqué la jalousie d’un Dieu saint et pur n’étaient pas étalés au grand jour. Celui qui sonde les cours connaît chaque péché commis dans le secret par les ouvriers d’iniquité. Ces personnes s’abusent elles-memes, se tranquillisent a l’idée que le Seigneur est patient, qu’il ne les voit pas, et ne s’occupe pas de ce qui se passe sur la terre. Mais il démasquera leur hypocrisie et révélera les péchés qu’ils avaient cachés avec soin.
Aucune supériorité de rang, aucune dignité, aucune sagesse mondaine, aucune fonction sacrée n’empecheront les hommes de sacrifier leurs principes quand ils seront abandonnés a leur propre cour qui est désespérément trompeur. Ceux qui ont été considérés comme des gens pieux et justes seront reconnus comme des exemples d’indifférence et d’incrédulité, et comme ayant abusé de la bonté divine. Leur conduite impie ne sera pas tolérée plus longtemps. Dans sa colere, le Seigneur les traitera sans miséricorde.
C’est avec regret que le Seigneur se détourne de ceux qui ont été si grandement favorisés par la lumiere de la vérité et qui ont éprouvé la puissance de la Parole en la communiquant a d’autres. Ils étaient autrefois de fideles serviteurs, favorisés par sa présence et ses conseils, mais voici, ils se sont détournés de lui et en ont entraîné d’autres dans l’erreur, c’est pourquoi ils encourent le déplaisir du ciel.


Sur qui est mis le sceau de Dieu?


Le jour de la vengeance divine est tout proche. Le sceau de Dieu ne sera mis que sur le front de ceux qui soupirent et gémissent sur les abominations qui se commettent sur la terre. Ceux qui sympathisent avec le monde, mangeant et buvant avec les ivrognes, seront certainement détruits avec les ouvriers d’iniquité: “Car les yeux du Seigneur sont sur les justes, et ses oreilles sont attentives a leurs prieres, mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal.” 1 Pierre 3:12.
C’est notre propre conduite qui déterminera si nous sommes aptes a recevoir le sceau du Dieu vivant, ou si nous méritons d’etre abattus par l’épée de la destruction. Déja quelques gouttes de la colere de Dieu sont versées sur la terre, mais lorsque les sept dernieres plaies seront répandues sans mélange dans la coupe de son indignation, alors il sera trop tard pour se repentir et trouver un refuge. Aucun sang expiatoire n’ôtera plus les taches du péché. “En ce temps-la, se levera Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple; et ce sera une époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eu depuis que les nations existent jusqu’a cette époque. En ce temps-la, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés.” Daniel 12:1. Lorsque viendra ce temps de détresse, le sort de chacun aura été décidé. Il n’y aura plus de temps de grâce et de miséricorde pour les impénitents. Le sceau de Dieu sera sur les enfants de Dieu. Ce petit reste, incapable de se défendre lui-meme dans le mortel conflit contre les puissances de la terre dirigées par le dragon, prendra Dieu pour défenseur. Le décret a été édicté par la plus puissante autorité qui soit au monde pour qu’on adore la bete et qu’on reçoive sa marque sous peine d’etre persécuté et mis a mort. Que le Seigneur aide son peuple aujourd’hui! Dans une lutte aussi terrible, que pourrait-il faire sans son assistance?
Le courage, la grandeur d’âme, la foi, la confiance implicite dans la puissance salutaire de Dieu ne viennent pas en un moment. Il faut des années d’expérience pour acquérir les grâces célestes, et c’est par une conduite irréprochable et par un solide attachement a la justice que les enfants de Dieu ont scellé leur destinée. Assaillis par une foule de tentations, ils savent qu’ils doivent résister fermement pour ne pas etre vaincus. Ils se rendent compte qu’ils ont une grande ouvre a faire, qu’a chaque instant ils peuvent etre appelés a déposer leur armure, et que, s’ils parvenaient au terme de leur vie sans avoir rempli leur mandat, ils seraient perdus a jamais. Ils ont accepté avec sincérité la lumiere de la vérité comme les disciples la recevaient jadis des levres de Jésus. Lorsque les premiers chrétiens étaient exilés dans les montagnes et les déserts, lorsqu’on les jetait en prison ou ils mouraient de faim, de soif, de froid et succombaient sous la torture, lorsque le martyre paraissait etre le seul moyen d’échapper a la souffrance, ils se réjouissaient d’avoir été jugés dignes de souffrir pour le Christ qui avait été crucifié pour eux. Leur exemple, digne d’etre retenu, sera un réconfort et un encouragement pour le peuple de Dieu qui devra traverser un temps de détresse tel qu’il n’y en a jamais eu jusqu’ici.
Ceux qui prétendent observer le sabbat, ne sont pas tous scellés. Ils sont nombreux les fideles qui — meme parmi ceux qui enseignent la vérité aux autres — ne recevront pas le sceau de Dieu sur le front. Ils avaient la lumiere, ils connaissaient la volonté de leur Maître, ils comprenaient les points de notre message, mais leurs ouvres n’étaient pas en harmonie avec leur profession de foi. Ils auraient du se conduire d’apres celle-ci, puisque les prophéties et les trésors de la sagesse de Dieu leur étaient si familiers. Ils auraient du agir avec autorité dans leur foyer afin que leur famille ait pu témoigner de l’influence de la vérité sur le cour humain.
Par leur manque de dévouement et de piété, par leur négligence a atteindre le niveau spirituel le plus élevé, ils ont entraîné d’autres âmes a se contenter de l’état ou elles se trouvaient. L’homme dont le jugement est limité ne voit pas le danger qu’il fait courir a son âme en imitant ceux qui lui ont si souvent révélé les trésors de la Parole de Dieu. Jésus est le seul vrai modele. Aujourd’hui chacun doit étudier la Bible pour lui-meme, a genoux devant Dieu, avec le cour humble et docile d’un enfant, s’il veut connaître ce que Dieu lui demande. Quelque grande que soit la faveur accordée par Dieu a un prédicateur, s’il refuse de se laisser enseigner comme un petit enfant, il s’égarera au sein des ténebres et des séductions sataniques, et il en entraînera d’autres apres lui.
Aucun de nous ne recevra le sceau de Dieu tant que son caractere aura une tache ou une souillure. C’est a nous qu’incombe le devoir de nous corriger de nos défauts de caractere, et de nettoyer de toute souillure le temple de notre âme. Alors la pluie de l’arriere-saison tombera sur nous, de meme que la pluie de la premiere saison tomba sur les disciples au jour de la Pentecôte.
Nous sommes trop aisément satisfaits de nos progres. Nous nous croyons riches, et nous ne savons pas que nous sommes “malheureux, misérables, pauvres, aveugles et nus”. Apocalypse 3:17. Aujourd’hui, c’est le moment de prendre garde a l’avertissement du Témoin fidele: “Je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu afin que tu deviennes riche, et des vetements blancs, afin que tu sois vetu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.” Apocalypse 3:18.


Marcher par la foi: une nécessité


Ici-bas, nous avons a faire face a de dures épreuves et a de grands sacrifices; mais la paix du Christ est notre récompense. Il y a si peu de renoncement, on trouve si peu le désir de souffrir pour l’amour du Christ, que la croix est presque oubliée. Nous devons prendre part aux souffrances du Sauveur si nous voulons nous asseoir avec lui, triomphalement, sur son trône. Aussi longtemps que nous choisirons la voie facile de nos propres satisfactions, et que le renoncement nous effraiera, notre foi ne s’affermira pas et nous ne pourrons connaître ni la paix de Jésus, ni la joie qu’apporte le sentiment de la victoire. Les etres les plus élevés en dignité parmi les rachetés qui se tiennent devant le trône de Dieu et de l’Agneau, revetus de blanc, savent quelle lutte il faut livrer pour arriver a remporter la victoire, car ils sont sortis de la grande tribulation. Ceux qui ont cédé aux circonstances plutôt que de s’engager dans cette lutte ne sauront comment échapper a l’heure ou la détresse saisira toute âme, alors que, meme si Noé, Job et Daniel étaient sur la terre, ils ne pourraient sauver ni leurs fils ni leurs filles, car chacun devra sauver son âme par sa propre justice.
Nul ne doit dire que son cas est désespéré, qu’il ne peut vivre comme un chrétien. Par sa mort, le Christ a amplement pourvu aux besoins de toute âme. Jésus est pour nous un secours toujours présent au moment opportun. Adressez-vous a lui par la foi, car il a promis d’entendre et d’exaucer vos requetes.
Oh, puissions-nous avoir cette foi vivante et agissante! Nous en avons besoin, il nous la faut, sinon nous succomberons au jour de l’épreuve. Les ténebres qui obscurciront alors notre sentier ne doivent pas nous abattre et nous conduire au désespoir. C’est le voile dont Dieu recouvre sa gloire lorsqu’il communique ses riches bénédictions. C’est ce que notre expérience passée aurait du nous apprendre. Le jour ou Dieu “aura un proces avec son peuple”, cette expérience sera une source de réconfort et d’espoir.
C’est maintenant que nous et nos enfants devons nous séparer du monde et nous garder sans tache. C’est maintenant que nous devons purifier nos caracteres et les blanchir dans le sang de l’Agneau, vaincre l’orgueil, la colere, l’indolence spirituelle. C’est maintenant que nous devons nous réveiller et faire résolument des efforts pour arriver a l’égalité du caractere. “Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cours.” Hébreux 3:7, 8. Nous sommes dans une situation tres critique, nous attendons l’apparition du Seigneur, et nous veillons en vue de ce retour. Le monde est plongé dans les ténebres. “Mais vous, freres, dit Paul, vous n’etes pas dans les ténebres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur.” 1 Thessaloniciens 5:4. Le dessein de Dieu a toujours été de faire éclater sa lumiere du sein des ténebres, la joie du milieu de l’affliction, et de donner du repos a celui qui est fatigué, qui l’attend et espere en lui.
Que faites-vous donc, mes freres, dans cette grande ouvre de préparation? Ceux qui s’unissent au monde, se transforment a son image et se préparent ainsi a recevoir la marque de la bete. Ceux qui manquent de confiance en eux-memes, qui s’humilient devant Dieu et purifient leur âme par l’obéissance a la vérité, sont transformés a l’image du ciel et se préparent a recevoir le sceau de Dieu sur leur front. Lorsque le décret aura été proclamé, que le sceau aura été apposé, leur caractere demeurera pur et sans tache a jamais.
C’est maintenant le temps de se préparer. Jamais le sceau de Dieu ne sera placé sur un front impur. Jamais il ne sera placé sur le front de l’ambitieux, de celui qui aime le monde. Il ne sera jamais placé sur le front des hommes et des femmes dont les levres sont fausses et le cour trompeur. Tous ceux qui le recevront devront etre sans tâche devant Dieu — des candidats pour le ciel. Allez de l’avant, freres et sours! Je ne puis en ce moment que vous écrire brievement sur ces choses, attirant seulement votre attention sur la nécessité de votre préparation. Sondez les Ecritures pour vous-memes, afin que vous puissiez comprendre la terrible solennité de l’heure que nous vivons actuellement.

La vie ne devrait pas etre achetée au prix de la fausseté. Par une seule parole, un simple geste, les martyrs auraient pu renier leur foi et conserver leur vie. En consentant a jeter un seul grain d’encens sur l’autel des idoles, ils auraient pu éviter le chevalet, l’échafaud ou la croix. Mais ils refuserent d’etre faux en paroles et en actions, meme pour sauver leur vie. Avec une conscience irréprochable, ils accepterent la prison, la torture et la mort, plutôt que la délivrance au prix de la duplicité, de la fausseté et de l’apostasie. Par leur fidélité et leur foi au Christ, ils mériterent les robes de justice et les couronnes de perles. Aux yeux de Dieu leur vie fut ennoblie et exaltée parce qu’ils avaient tenu ferme pour la vérité au milieu des circonstances les plus graves.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s